Un radar chantier est installé depuis mercredi 9 novembre sur l'autoroute A8 au niveau des Adrets-de-L'Estérel.

Ce nouveau radar chantier a été mercredi au niveau de l'aire de repos de L'Estérel, sur l'A8, en direction de Nice.

La vitesse dans cette zone est normalement limitée à 110 km/h, mais elle a été réduite à 90 km/h en raison de travaux. 

Le radar chantier flashe donc à 90 km/h!

 

Les trois radars chantier ont pour l'instant pris place aux sorties 4c (Bordeaux Centre), 9 (Le Haillan) et 19 (A62).

Trois autres sont annoncés pour l'année prochaine en rocade intérieure cette fois.

L'idée étant de les faire bouger tous les mois.  

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/gironde/bordeaux-metropole/bordeaux/bordeaux-attention-aux-nouveaux-radars-1124689.html

 

 

En France, la ville de Cagnes-sur-Mer teste actuellement les radars pour vélos au bord de la promenade.

La limitation est de 10 km/h pour les cyclistes afin d’éviter un accident grave comme nous l’explique Louis Nègre, Sénateur-maire UMP de Cagnes-sur-Mer.

Les chauffards à vélos risquent une amende de 35€.

Le problème pour beaucoup de cyclistes : ils n'ont pas de compteur de vitesse sur leur vélo !!

 

Le reportage de France 3 : 

 

 

 

La Sécurité routière veut une nouvelle arme et aura...

Vous Imaginez ? Un radar qui pourrait verbaliser plusieurs automobilistes, pour plusieurs infractions, en simultané !!

Ce "bijou" de la haute technologie pourrait débarquer sur le bord de nos routes très prochainement. (2017 ?)

L'État est en effet en train de faire son choix, parmi plusieurs modèles, qui pourraient tous effectuer ce type de verbalisations.

Au programme : les excès de vitesse, les feux rouges brûlés, les dépassements par la droite, le non-port de la ceinture de sécurité, le téléphone au volant, et sans nul doute des autres contrôles (assurances, contrôle technique, etc..)

Ces nouveaux radars représenteront donc la nouvelle arme ultime pour la Sécurité routière.

 

 

 

 

Des radars évolutifs et adaptatifs au fil du temps

L'État veut davantage responsabiliser les conducteurs. 

Ainsi, à l'approche des radars, les automobilistes ne seront plus seulement focalisés sur leur vitesse, mais sur leur comportement global de conducteur.

Pour l'instant, c'est le MESTA FUSION, fabriqué par Safran, qui obtiendrait les faveurs du gouvernement. 

L'État n'a pour le moment, pas encore valider son choix. Dès validation, ces radars devraient fleurir sur le coté des routes et autoroutes en 2017.

À noter que ces radars pourront être mis à jour, et déceler de nouvelles infractions avec le temps.